> Critiques > La Clipothéque


  • 28 mai 2021 /
    Kety Fusco
    “Clip de « Ma Gnossienne » ” (Site)

    rédigé par gdo
    6 votes
      (10/10 - 6 votes) notez cet album


Les gnossiennes sont nées pendant une période presque mystique d’Erik Satie. Construites dans une forme dépourvue presque dépouillée, elles dégageaient quelque chose qui nous élevait, apaisant nos âmes tout en nous faisant entrer dans un univers inquiétant par tant de simplicité. Kely Fusco, harpiste italo-suisse, n’a pas décidé de reprendre Satie, elle se l’est approprié, modifiant même l’utilisation de son instrument de prédilection, faisant de celui-ci un créateur sonore plus qu’un instrument classique. Avec un vinyle qui remplace la grâce des doigts, une table harmonique devenue un terrain de jeu et des effets gérés en temps réel via une petite armée de pédales d’effet, elle propulse l’écriture de Satie dans un univers d’une ampleur que l’original ne s’autorisait pas. En modifiant les règles du dialogue avec son instrument, Kely Fusco réinvente celui-ci, et emmène Satie vers un ailleurs entre hallucination et plongée mystique et transcendantale. « Ma Gnossienne » ou l’excellence du magnétisme.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.