> Critiques > Labellisés


  • 29 janvier 2008 /
    Asian dub foundation
    “enemy of the enemy”

    rédigé par gdo
    2 votes
      (8/10 - 2 votes) notez cet album


La fonction aléatoire de nos appareils de lecture de cd a pour toujours rendue sans importance l’ordre d’un track list, chacune de ces combinaisons donnant à l’album une allure différente, voir rendre celui ci meilleur ou moins bon. Face à ce constat les groupes ne doivent plus perdre de temps, celui ci n’étant que peine perdue face à la technologie. Le nouveau de l’asian dub en est l’exemple le plus flagrant. En trois titres, le magistral coup de ciseau à la fermeture européenne (Fortress europe), le jouissif "Rise to the challenge" et le très musclé la haine, l’asian dub demandera à votre corps de quitter votre âme, et d’entrer dans une réaction en chaîne, partant des pieds, passant par les bras et finissant finalement dans la tête, source des conflits de l’asian dub pour rendre celle de leurs contemporains moins mal remplie d’idées malsaines. L’Asian ne pouvant nous monter en température de nouveau, hagard que nous sommes, c’est à Sinnead o’connor d’attiser le feu, sur un titre qui n’aurait pas fait tache sur le massive attack comme put le faire l’une des contributions de "100th window". Pour la suite hormis une escapade en amerique du sud, lettre ouverte à la grande internationale de l’oppression, pied de nez stylistique à la fabrique en chaîne de Manu chao, l’asian dub fera de l’asian dub, n’évitant les gimmicks ancestraux du dub, malaxant une histoire riche comme d’autre illustre la lutte par une frise chronologique. Chez asian dub on ne change pas un style qui marche on change juste l’équipe. Un disque loin d’être aléatoire !

Labels




 autres albums


 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.