> Critiques > Autoproduits


  • 4 janvier 2009 /
    Eddy crampes
    “where the fuck is eddy crampes ?”

    rédigé par gdo
    1 vote
      (10/10 - 1 vote) notez cet album


À l’apogée de la pensée unique, du cheveu qui doit se porter comme dans les images des classes de nos grands-parents, de la chanson qui doit sortir du costume kiabi de Benabar ou du pull Bergère de France de Delerm, sortir un disque bancal (comment aurait fait Dominique A avec la fossette en 2005….à l’asile Sarkozienne probablement) et pas banale relève de la résistance. Qui plus est, lui donner comme titre " Where The Fuck Is Eddy Crampes " révèle une provocation lumineusement directe. Loin l’idée de cadrer ce disque dans un musée de la contestation, car cet opus de Eddy Crampes est plus une ode au déracinement qu’un acte vengeur de planteur de drapeau héroïque. Ce disque nous rappelle les travaux de Bill Callaghan ou encore les dérives schizophréniques de John Fruscante (Liberame). Eddy Crampes campe un personnage qui aurait une guitare et des neurones en voyage autour de sa tête. On frissonne dans les basses on chavire dans les virages. Il y a quelque chose de complètement humain (Sad Eye Girl) dans ses chansons. On peut tout aussi bien croiser Eddy Crampes en Dominique A rigolard (Mme steingogler) ou remué avec un sample en forme de grande descente dans le couloir de la fin (Warsaw). On pourra le croiser en Robert Smith jouant dans un film en costumes des années 30, le tout sous la direction d’un Resnais sous l’influence de Tom Waits (January). Tout est dans le balancement, le changement de ton, entre renoncement et cascade (l’important Light & Octopuses). Il parviendra même à s’approprier Daniel Johnston sur un True Love Will Find You In The End point de ralliement d’un international de l’incompréhension collective. Ici nous n’aimons que les fêlures, Eddy Crampes en a une énorme dans laquelle il est bon de s’engouffrer, il y fait plus chaud que dans les pensées actuelles.




 autres albums


 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.