> Critiques > Labelisés



Comme sortie d’une image réalisée par jim Jarmush, Perrine Faillet alias Peau se présente dans un lainage, laissant à découvert une moitié de visage au regard fragile, comme une icône d’une mythologie des balkans. Cette première mue est son premier album, sa première production, comme un premier enfant, fragile, déchainé dans les émotions qu’il donne, lumineux du bonheur qu’il procure, tendu vers la vie qu’il a envie de mordre.

La sensualité est une donnée importante de ce nettoyage de peau en règle, tout ce qui est mort doit partir, pour laisser la place à ce qu’il ya de plus pure, de plus attirant. Comme le grain de cette peau purifiée, la voix de Perrine sait se faire lisse, sait jouer des lumières, jouant à la statue pour mieux nous prendre au piège.

Mélangeant savamment de l’éléctro avec de la pop rock discrète, Peau est une liaison entre Bjork et Emilie Simon, laissant les singeries à la premières, les minauderies à la seconde, prenant ce sens du mélange, du brassage, faisant des entrechats entre des plots qui diffusent des sons allant du rock à la techno, fusant vers un absolu dépourvu d’une production trop voyante, ce qui, dans ce (non)style musical est une gageure souvent éclipsé. Rarement totalement rock (sauf peut être sur le « garbedgien » « Enola Gay ») le disque touche en son milieu la synthèse de l’œuvre avec « Litanie », titre énigmatique. On croit être chez Rhomer, on file chez Lynch pour finir entre les mains d’un Paul Verhoven soudainement épris de Taïchi. Pendant les plus de cinq minutes de ce titre, Peau semble devoir nous effrayer par son propre effroi.

De guerre lasse, de changement de peau en bruine pure, de respiration en retour su soit, « cette « Première Mue » est une peau fragile mais résistante aux assauts de nos crocs les plus acérés. Peau se purifie, et donne à ses auditeurs l’occasion de se purger des sont morts qui pouvaient obstruer des oreilles parfois négligées.

Une grande dame à fleur de peau




 autres albums


 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.