> Critiques > Labelisés



Alors que l’on nous annonce le retour des Klaxons avec un nouvel album à vous faire haïr les adolescents, venez écouter un produit bien de chez nous, même si l’envie d’en découdre avec la langue de Houellebecq se fait moins pressante que suite à un coup de téléphone d’Aubert.

Blue box est de mon humble avis une belle réponse aux flashis et plutôt déjà vieux Klaxons. L’electro pop de ces franciliens dévastent tout sur leur passage, le temps de cinq titres élevés dans une serre alimentée à la dopamine. Tout est parfaitement calibré (essayez de ne pas vous accrocher pour la journée à « Loop ») sans laisser transparaitre les brevets de fabrication tombés depuis des lustres dans le domaine public.

Blue bOX est là pour nous distraire de façon mesuré, de faire bouger les anciens porteurs de chemises vichy qui maintenant portent des Vans en amenant leur progéniture à l’école, regrettant l’époque où les cheveux pouvaient encore cacher leur regard.

« Aflterglow » est un EP pour la jeunesse actuelle qui pourrait finir par croire que c’était quand même mieux avant mais que l’envie du moment est de ne pas passer à l’après, mais aussi plaire à cette génération qui commence à trop connaître son avenir pas si lointain pour ne pas profiter des moments que peuvent lui donner des groupes comme Blue Box.

C’est une jolie cure de jouvence, un beau moment d’electro pop rock qui se savoure comme une bière fraiche, les cheveux imaginaires au vent, les yeux encore bleus et joueurs et un corps suppliant les oreilles de ne pas obstruer le passage. Un coup de frais.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.