> Critiques > Labelisés



K7 audio. Son garage. 2 minutes et tout est dit. Rythmique sautillante. Harmonie vocale ramassée mais entêtante. Punk rock en chemise hawaïenne. Voilà je n’avais pas plus que le temps de ce EP qui est (merci de lire cette chronique le plus rapidement que vous pourrez le faire, façon Antoine De Caunes période Rapido, c’est une obligation si vous voulez ressentir ce que ce disque procure) une sympathique missive envoyée aux tenants de la « lechitudes » et de l’enfouissement des économies de mamie dans des sessions d’enregistrement en studio, pour finir par appeler de l’aide auprès des internautes en leur faisant kiss kiss bang bang cul cul.

Les parisiens de Skategang donnent plus d’énergie que jamais vous n’en consommerez, et pour cette raison il est vitale pour vous de vous dépenser en écoutant et en vous procurant ces 7 titres, qui ne révolutionnent rien, mais qui dans le mode économique actuelle de la musique, est certainement une valeur étalon, un rapport qualité prix sans commune mesure et avec un taux de satisfaction qui devrait surpasser celui des utilisateurs de chaussons electriques dans la tranche des 70 / 80 encore en capacité de répondre au questionnaire du fournisseur.

Pour faire encore plus simple, plus rapide, et économe de mot…..oh putain que cela fait du bien. Yeah !




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.