> Critiques > Labelisés



N’ayant jamais été un grand fan de la mouvance down tempo avec entre autre des groupes aussi peu parlant pour moi que Lamb, l’arrivée dans mon stock de disques à écouter d’un groupe appartenant à celle ci n’avait pas une chance me voir sauter de joie, comme à la lecture par exemple du retour de Beck à la musique (on me dit qu’il n’avait pas arrété, mais je ne vous crois pas).

Le trio nous arrive du Luxembourg, pays qui a pour une bonne partie des français a une réputation que Denis Robert a payé suffisamment les conséquences, pour ne jamais l’oublier. Il nous arrive surtout avec une structure musicale qui au final, quand on prend du temps pour l’écouter (et pour le coup c’est ici un exploit pour moi vue ma frilosité sur le sujet) n’est pas pour déplaire le folk-addict que je suis. Et puis l’atout de ce deuxième album est la vox, le chant de Claudine. Avec une précision qui n’a d’égal que les rêves qu’elle inspire, la voix de Claudine survole cette électro comme une coccinelle survol un champs de fleurs sauvages au beau milieu du printemps.

Un titre aussi improbable que « A Mole The Size of a Breadcrumb » est une divine caresse après laquelle Bjork cherche péniblement, se cachant au final que pour nous servir de la musique pour faire la vaisselle. Monoplan est une aspiration qui est tout aussi entrainée vers la découverte que dans le dialogue. Alors on sent que cela tâtonne, que la recherche est continuelle, empruntant de ci de là des bulles sonores, mais telle une pythie qui aimanterait des particules en désordres, Claudine donne une épaisseur et une couleur qui ferait défaut à 99 % de cette scène, lorgnant parfois vers le meilleur de Massive Attack, les ombres inquiétantes (The Hill) avec.

Suis je abusé par une sirène qui cache bien son jeu ? Suis je a ce point déprimé que l’idée de ralentir cette descente vers les ténèbres me séduit ? ou tout simplement ai je rencontrer avec Monophona un compagnon musical. Prenons donc le plaisir, sans se soucier de sa provenance, pourvu qu’il soit là. Merci madame la curiosité.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.