> Critiques > Labelisés



C’est hyper inconfortable pour un chroniqueur à la petite semaine comme moi, quand un disque nous arrive avec autant de références, et avec des influences aussi marquées. Déjà une car écrire une chronique sans mettre un nom de groupe est une performance que j’essaye de remplir, sans trop y parvenir, ensuite car c’est toujours embêtant de tomber dans cette facilité quand, comme c’est le cas ici, nous aimons plutôt bien le EP.

Car « Blossom EP » premier EP de Charles Braud alias Her Magic Wand assume d’autant bien ses influences, qu’il invite même l’une d’entre elles à remixer un des titres (Everything At One). Jason Lytle donc en vedette américaine alors même que le génial barbu annonce le retour de Grandaddy en studio, et The Notwist en fil d’ariane de ces morceaux que ce soit par le son que par la voix de Charles Braud. Via ces trois titres, et grâce à la MAO qu’il nomme comme étant sa tablette magique, Charles Braud installe un univers que nous connaissons déjà via des illustres prédécesseurs, mais que nous retrouvons ici avec plaisir. A suivre.