> Critiques > Labelisés



Il y a 15 ans naissait Unique Records qui deviendra par la grâce d’un label allemand il me semble, We Are Unique Records !, comme une bénédiction, car ce We Are Unique et son point d’exclamation se revendique, comme l’appartenance à une famille, à un courant de pensée, à une ligne de conduite. WAUR est une famille, une phratrie, un village d’irréductible qui aurait remplacé le côté belliqueux de la défense de ses frontières, par une politique d’ouverture, acceptant des courants divers et variés, répondant avant tout à une philosophie simple et importante, d’avoir l’envie de défendre une musique que nous aimons, avant d’essayer d’aimer une musique que nous n’aurons pas à défendre, car répondant aux désirs du plus grand nombre.

Aux antipodes de la philosophie des labels d’un seul style (en cela Aagoo est le cousin américain parfait de nos Toulousains) WAUR a toujours invité de la diversité sur la table familiale, le nouveau convive gagnant aussitôt le droit de mettre sa photo dans le grand livre familial (The We Are Unique ! Ensemble est à ce titre une expérience unique en son genre, super groupe pour une idée véritablement émouvante je pense quand Gerald Guibaud regarde derrière lui et repense à la naissance de son label, sur une histoire….d’amitié - la première sortie du label sera l’album de Gilles Deles alias Lunt…ami de Gerald).

WAUR a une place à part dans le paysage musical, label intransigeant ne répondant pas au dictat de la mode (Fuck da Hype !) il est aussi un label militant, jamais avare d’une idée pour réunir les acteurs de la scène souterraine (avons-nous le droit d’employer encore ce mot ?), d’essayer de mutualiser, d’inviter pour partager, de faire avancer les choses sans une once de revendication belliqueuse, juste une forme de bon sens presque paysan (WAUR est une AMAP musicale), un artisanat qui aime autant l’orfèvrerie que le bricolage poétique.

À l’heure ou les niches semblent être le refuge de certains labels et de certaines modes, WAUR se fait fort de ne jamais rentrer dans l’une d’elles, pourfendant l’uniformité, la « Hype » pour une liberté totale, ayant comme unique niche possible, celle du bon gout, pas universel, juste le leur.

Le hasard a fait que nos aventures (ce sont des aventures, vous pouvez me croire) se sont croisées très rapidement. À peine le cousin bordelais de Talitres prenait contact avec moi (ADA se résumait à moi) que je recevais les deux premiers disques d’un label toulousain. À peine recevais je ces deux premiers disques que je recevais des cdr d’un stéphanois qui me mettra tout autant en joie d’écouter des chansons d’une forme de résistance et vert de rage de me dire que ces chansons pourraient rester sans un écrin digne de ce nom.

Le hasard, ou plutôt la providence de l’évidence fera que ce Stéphanois sortira son premier album chez les Toulousains, point de départ d’une collaboration qui fera d’Angil (Mickael Mottet) un des fils conducteurs du label avec une myriade de projets. Depuis WAUR sera à la fois notre plus grand pourvoyeur de morceaux pour nos compilations et le label avec lequel nous aurons une passion (les passions sont parfois violentes) qui nous fera guetter les sorties avec un appétit rare.

Cette année WAUR fête ses 15 ans et comme à pour les 5 ou les 10 fête cet anniversaire avec une compilation. Si pour les 5 ans un superbe digipack cd/dvd témoignait déjà de l’énormité du travail, pour les 10 ans le superbe coffret de 4 cd’s rendait compte de l’importance du label, de ses amitiés et de la beauté de cette famille, objet qui avalisait définitivement ce que nous pensions du label, un label à classer dans l’artisanat d’art.

Pour les 15 ans, WAUR nous propose une compilation en téléchargement à 0,99 euro, pieds de nez à ceux qui finiront par avoir la mauvaise santé de la musique sur la conscience. Car si internet permet à des artistes à des labels de se parler, de communiquer, il aura aussi permis à des mélomanes du billet vert qui croquent dans des pommes, d’assoiffer via la fausse bonne idée qu’est le streaming, les labels, en particulier les artisans comme WAUR. C’est une compilation comme une porte d’entrée pour ceux qui ne connaissent pas le label, via un panorama éclectique et attractif, une compilation qui vous permettra probablement de dire fièrement We Are Unique ! en découvrant les différentes références du label.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.