> Critiques



L’histoire avait commencé par Viasmatics, avant de se finir par Gu’s Music et du dialogue rompu naitra une explication de texte qui impose la modestie, le respect et la cruelle sensation d’une perte de temps.

C’est chez Jean Louis Murat que Gerald a choisi de nous emmener, celui de l’album Venus.

Pour une bonne reprise l’interprète emmène une chanson dans son univers, et cette reprise est une très bonne reprise, lente, presque fatiguée, mais avec la croyance absolue d’y être à chaque instant, et il y est vraiment et de très belle manière.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.