> Critiques > Labellisés



« Girl you have the devil inside ». En articulant Shame le premier morceau de ce EP autour de cette incantation posée sur une rythmique brute et directe qui vous saute à la gorge, Charlotte, Ariane & Caroline les 3 membres derrière le patronyme de Jean Michel Jarret ne cachent pas leur jeu bien longtemps et mettent d’entrée cartes sur table.

2 synthés, une boîte à rythmes, une énergie collective folle, et une science de la boucle entêtante et addictive comme autant d’ingrédients qui doppent le plaidoyer révolutionnaire Do You Think, la transe tonitruante Bella ou encore le brulot épileptique We are. Tous ces titres qui évoquent par instant Camilla Sparksss et le meilleur de la veine électro-punk mettent rapidement sans dessus-dessous. A en avoir la tête qui tourne jusqu’à insulter la mère du premier ecclésiaste venu.

Au cœur du disque, See You soon derrière un vernis (légèrement) plus pop et mélodique, laisse transparaître une touche de mélancolie qui emporte complétement le sublime Paresse Panique au rythme plus apaisé allant explorer avec succès un territoire au croisement de Mensch et Mansfield TYA. Imparable. RIP mon âme, emportée par ces 3 diablesses en 24 minutes chrono.

Avec We are not Merchandise, Jean Michel Jarret balance la petite claque contestataire, fiévreuse et troublante qui dope la rentrée et pose un nouveau jalon pour Petrol Chips qui signe une année 2018 aussi effervescente que diaboliquement addictive.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.