> Critiques > Commémoration des compiles ADA


  • 10 juin 2019 /
    Accident
    “Les Jack Nicholson de la pop française”

    rédigé par Jean Thooris
    1 vote
      (10/10 - 1 vote) notez cet album


Le plus bel accident des compiles ADA ? Acclamé par Gérald de Oliveira en… 2011, le duo composé par Jérémy Monteiro et Laurent Maudoux aura mis un certain temps afin de sortir un nouvel EP (cette année, puisqu’on vous le dit !).

Et de 2011 à 2019, Accident n’a finalement guère changé. Un peu plus de machines ? Des vocodeurs plus ironiques ? Qu’importe, on s’en fout : Dernier Voyage, EP trop bien foutu pour rejoindre la cohorte des suiveurs électro-pop, possède LE single de l’année (ce fameux titre éponyme). Mais pas que (ce serait déjà beau, n’empêche) : cet album raccourci la frontière séparant Aline des Daft. Mieux que Tellier et Daisy Lambert, des gens pourtant recommandables…

Jérémy et Laurent ont-ils manigancé un « coup électro » (comme dans le bouquin, mineur, de Patrick Eudeline, Dansons sous les bombes) ? La question importe peu lorsque le morceau susdit (Dernier voyage, toujours lui) est celui que nous écoutons le plus, avec fascination, au moins quatre fois par semaine depuis arrivage 2019.

Malin, très malin, mais génial, hautement génial : Accident réussit à faire du commercial extravagant tout en écrivant des chansons qui s’incrustent dans les esprits. Avec un gros rictus diabolique mais aussi, et surtout, une technique absolument imparable. Le Nicholson taré, cabotin mais sincère de Shining et Batman n’est pas si loin…




 autres albums


 interviews


 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.