> Critiques > Labellisés


  • 29 janvier 2020 /
    Nursery
    “Eugenia” (Kythibong)

    rédigé par Piotr
    3 votes
      (7/10 - 3 votes) notez cet album


Nursery est en passe de remporter le pourtant très disputé titre du "Meilleur Groupe Nantais du Monde". Le trio a su défendre ses arguments sur scène avec un premier album efficace et une tournée marathon de concerts épileptiques.

Ils enfoncent le clou avec ce deuxième album très attendu. L’individualité du trio s’est forgée autour du batteur/chanteur, maquillé et charismatique. Les rythmiques sont pour le coup moins démonstratives et intrépides qu’à l’accoutumée, implacable métronome renforcé par le grondement inflexible de la basse, d’une rigueur hypnotique et aliénante. Et quand elle ne s’égare pas dans des pérégrinations noisy, la guitare double régulièrement la voix, toutes deux suraigües, électrisées à grands renforts de delay, ce qui rajoute au côté halluciné des lignes vocales. Fort de cette recette originale, le groupe a composé pour son premier album éponyme une bonne brochette de tubes taillés pour le live.

Avec Eugenia, les guitares se font moins rondes, plus tranchantes, dissonantes et acides. Les compos sont plus alambiquées et ambitieuses, le groupe ayant abandonné structures et riffs indie- rock classiques pour élaborer un disco-punk audacieux, original et irrésistiblement dansant, évoquant les Cure sous amphétamines (période Pornography), ou les Coolrunnings sous LSD, et dont les accès de folie convoquent les Pixies, Fugazi ou Sonic Youth. Rien que ça.

Et lorsque Nursery se fait plus mielleux, méfiez-vous, les mélodies naïves de sa pop dissonante sont fréquemment les prémices d’un déluge sonique, et servent le plus souvent d’introduction à des hymnes rock frénétiques que l’on se voit déjà hurler, un pinte à la main, l’autre poing levé, au milieu d’une horde de supporters dans un immense stade de foot. Eugenia est un album de rock iconoclaste, tendu et survolté, flirtant dangereusement avec une démence furieusement contagieuse. Pas très surprenant de le retrouver sur Kythibong, une de nos meilleures écuries hexagonale. Avec Dewaere, Lysistrata ou Nursery, le Rock Français a encore de la ressource. Il serait peut-être temps de re-goûter au vin Anglais finalement...

Concerts à venir :

- 30/01/2020 : ANGOULÊME - LE MARS - Ouverture du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême (+ Équipe de Foot , Moto Raide)

- 31/01/2020 : NANTES - Le Pannonica Nantes - Release Party (+ Brandt, Rraouhhh)

- 01/02/2020 : MONTAIGU - Le Zinor (+ Brandt, Rraouhhh) Visuel HD :




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.