> Critiques > Labelisés



Alors que l’on va ranimer le cadavre de Kurt Cobain, via du mercantile ou de l’artistique, des jeunes gens continuent à croire à ce mouvement parfaitement détaillé dans le documentaire réalisé par Sonic Youth, the year punk broke. Use Of Procédure, reprend avec aplomb et talent se flambeau claquant une basse monstrueuse à la face de l’auditeur et des cris très Riot Girls à la face du monde. Chantant parfois comme le Thurston Moore de dirty (M.OT.H ; ou next stop) comme si le feu lui frôlait le dos, jouant en se jouant des limites du code de la route, welcome est l’album le plus rafraîchissant du moment en dépit de la lourdeur du son et de l’absence de respiration. Comme dans la lessiveuse d’un apôtre du mélange des couleurs, use of procédure combine l’urgence du grunge avec les accès soniques et mélodiques de Sonic Youth tout en teintant cela du très contemporain math rock. En découle une musique qui donne du sens à la contestation et à l’envie de liberté. Comme ils disent comme mot de la fin, sur un titre imparable……Oh yeah.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.