> Critiques > Autoproduits


  • 26 février 2010 /
    Z&P
    “demos tracks”

    rédigé par gdo
    1 vote
      (10/10 - 1 vote) notez cet album


Sans présager d’un avenir lointain, on pourrait bien retrouver Z&P dans le gouffre à gratter la roche pour trouver moins sucré et plus voir dans la sous couche, et I bet pourrait bien être l’avant goût de cette descente vers un enfer d’affres. Z&P se serait la rencontre de Shirley Bassey avec Massive Attack juste après son passage dans les mains des Propellerheads. Juste après History Repeting, Bristol aurait définitivement encré Shirley dans un downtempo, pas si down que cela, et dans un terrain de jeux des montées et des descentes. Avant tout porté par une chanteuse osant s’aventurer loin, Z&P est aussi la meilleure façon de se souvenir d’un album essentiel (anytime) de ces quinze dérniéres années, le radar de Earthling. Même façon hybride de jouer avec les samples et même décalage dans le signifiant et dans le signifié. Pop sucrée et molletonnée à ses heures (2 good) Z&P répond à la frange dure des nouveaux adorateurs de guitares, que l’électronique peut aussi réveiller les sens sans viagra sous la langue, grace à des paysages sensuels et avec suite comme le tubesque et bandant flee. Z&P peut à coup sûre être votre coup de soleil de l’été, une face au soleil l’autre en phase de contact. Coup de cœur.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.