> Critiques > Labelisés



Mon nom est Gerald de Oliveira, je vous parle du passé. Au volant de mon scenic trafiqué, tel un Emmett Brown salarié de chez Renault, je viens de reculer d’une quarantaine d’année pour vous ramener le nouveau son à découvrir absolument, vous les peuplades soit disant avancée de 2013.

Sur ma platine, ou plutôt mon mange disque (le coffre du scénic étant occupé par ma machine à faire des voyages spatiaux temporels) je vous ramène un disque nous arrivant de la Suisse, de Genève plus précisément. Le groupe est portée par un chanteuse qui s’amuse à merveille sur des rythmes sautillants, de ces chansons sur lesquelles vous dansez droit sur vos jambes, les bras devant, les faisant onduler de haut en bas, les pantalons amples, les chemises qui ridiculisent les teintes sombres. Dans un voyage effectué il y a une dizaine d’années pour ADA je vous avez ramené Novela, un groupe venant de France avec la délicieuse Yasmine au chant. The Monkberry Moon Orchestra reprend les choses où Novela les a laissées. Avec ces trois titres je vous assure que vous pourrez faire des voyages sans que le trajet vous semble monotone, et n’ayant pas peur d’être ecarté de la mode en 2013, vous pourriez même être un précurseur. Retour vers le futur.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.