> Critiques > Labelisés



Contrairement aux apparences, le cinquième album du duo allemand Collapse Under The Empire n’est aucunement un hommage à Depeche Mode. Malgré une pochette très « A Broken Frame » (un titre se nomme également « A Broken Silence ») et des intitulés aussi mystiques que « Sacrifice » ou « Stairs To The Redemption », Martin Grimm et Chris Burda n’entretiennent que bien peu de liens avec la musique des « p’tits gars de Basildon » (même si le groupe enregistra en 2013 une reprise de « Stjärna », face B du single « Little 15 » composée par Alan Wilder).

Par contre, « Sacrifice & Isolation » constituerait une formidable BOF pour un prochain Michael Mann. Post-rock aux guitares lyriques et à l’électronique répétitive, les dix plages de cet album rappellent les accompagnements sonores de Tangerine Dream ou Shriekback pour certains chefs-d’œuvre de Mann tels que « Thief » ou « Manhunter ». Avec « Isolation », on imagine parfaitement l’image d’Epinal chère au cinéaste de « Miami Vice » : un professionnel solitaire (à la James Caan ou Colin Farrell) marchant dans une rue nocturne bercée de néons, après avoir accompli son job (braquer un coffre-fort ou flinguer des dealers Sud-Américains). Le superbe « Awakening », lui, évoque l’arrivée des camions nazis en ouverture de « La Forteresse Noire », et donc, par logique, la BO du « Sorcerer » de Friedkin composée par… Tangerine Dream (d’ailleurs, après les très bons nnord – sur Winter Alternative Records -, Collapse Under The Empire semble annoncer une probable réhabilitation d’Edgar Froese).

En fin de parcours, « Sacrifice & Isolation » se laisse engloutir par certaines velléités progressives, jusqu’à bien plus rameuter les souvenirs d’une série B 80’s produite par Menahem Golan que l’émotion high-tech d’un Michael Mann. Rien de péjoratif : en quelques précédents instrumentaux, Collapse Under The Empire réussit à combiner froideur de l’espace et chaleur des personnages.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.