> Critiques > Labelisés



Salle d’opération Mort Schuman – Médecine déambulatoire

Marie passez moi la scie sauteuse

Mais docteur !!!!

Marie je ne vous demande pas votre avis, vous n’avez fait que 3 ans de médecine, j’en suis à plus de 10. Passez moi cette fichue scie et tant que vous y êtes, n’oubliez pas de me ramener la perceuse et la dameuse.

Bien docteur, mais vous voulez faire quoi, si cela n’est pas indiscret, le patient ne souffre que d’une fracture du tibia, certes avec déplacement mais tout de même.

Bon Marie, que les choses soient claires, si j’avais besoin de votre avis il y a longtemps que vous ne seriez plus là me passer des outils, mais vous seriez probablement dans mon bureau à discuter sur les dommages irréversibles de la transplantation de peau de chèvre dans le cadre d’une vaginoplastie. Alors fermez là, épongez moi et mettez le son plus fort, le patient est endormi avec une dose de cheval, et mes confrères de Surgical Beat Bros méritent une écoute avec les vumètres dans le rouge.

Vous savez Marie ce sont des incompris comme moi. Ils font une musique que certains confrères trouveront sauvage, alors que le mélange de cette batterie joueuse et un rien musclée et de cette électronique qui élève ses beats comme un maniaque tenterait de demander à des crapauds d’exécuter un tour de dressage chez Bouglione, moi qui vous parle (parfois mal) je peux vous dire que cela me procure une émotion que seule la musique peut provoquer. La stridence comme matériel pour recoller les notes, comme moi j’utilise ma chignole pour redonner vie à une jambe qui pouvait finir dans les arrières cuisines d’un restaurant non loin de l’hôpital (je blague Marie !!!). L’affrontement comme source de création, comme moi quand les nerfs restent attachés et que je suis obligé de jouer les Kill Bill pour garder ma dignité de mâle face à l’opposition.

Croyez moi Marie, si vous souhaitez progresser ne mettez plus de la musique pour vendeur de baume odorant pour maison humide, non écoutez le vrai bruit de la médecine, vos oreilles vous remercieront. Marie un café s’il vous plait, et épongez moi le front, il fait chaud.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.