> Critiques > Labelisés



Asseyez vous, restez calme, ne vous inquiétez pas cela va aller. Vous faisiez quoi quand cela vous est arrivé ? Rien de spécial vous me dites, vous vous faisiez couler un café et en attendant vous avez allumé votre chaine Hi fi pour écouter un disque, et c’est là que les premières absences ce sont manifestées, que vous avez eu les premières pertes de connaissance, oui enfin ces espèces d’absences.

Vous avez un régime alimentaire spécial ? Vous avez des addictions ? Vous avez un traitement médical spécial ? Non rien, même pas une prise de psychotrope pour traiter une fatigue passagère, une dépression rampante ? Non vraiment rien. Etrange. Je vais rester avec vous le temps que cela passe. Je peux me servir un café ? Merci beaucoup. Vous voulez que je mette la télévision ? Non vous ne supportez pas les images imposées. C’est un concept étonnant de nos jours. Ah pour vous la suggestion par le son ou la musique est plus stimulante. C’est vrai que le rêve éveillé a de quoi séduire, je suis bien d’accord. Votre tension est bonne. Je vais me chercher le café, vous souhaitez quelque chose ? Que j’allume la Hi Fi. Vous voulez la radio, un disque ? Un disque, OK lequel ? Celui qui est déjà dans la platine. Très jolie pochette. C’est Silent Carnival. Je ne connais pas. Moi sortie des petits nouveaux de la nouvelle Star je dois bien vous avouer que je n’écoute pas grand chose trop prise que je suis par ma vie professionnelle. Ca va mieux ? Vous allez bien, c’est juste que l’équilibre sur vos deux jambes soit impossible ! Peut être un manque de sucre, votre tension est bonne, une prise de sang pourra être nécessaire.

Cela vous dérange si je m’allonge sur le second sofa. Merci, je ne sais pas ce que j’ai là mais je suis traversé par quelque chose d’étrange. Oui j’ai la tête qui tourne doucement, et des images se baladent sans trop savoir si je dois y mettre du sens ou pas. C’est la première fois que cela m’arrive chez un patient, je suis confuse. Je peux m’allonger complètement en ôtant mes chaussures. Je suis bien là. Tout à la fois gênée d’être dans cette posture chez une patiente, mais en même temps dans un état proche d’un retour en moi, tout aussi reposant, qu’inquiétant. Mais que m’arrive t’il ? Ce ne serait pas le café ? Non je n’y ai pas touché, et vous non plus d’ailleurs. Vous utilisez un de ces gadgets pour diffuser des odeurs ? Non. Mais……une voix tourne dans ma tête……des sons l’accompagnent……mais ne serait ce la musique ? J’ai l’impression que depuis que le disque tourne, le temps s’est dilaté, qu’il est presque un concept totalement inédit même. Qu’il flotte ailleurs, que nous sommes dans un espace qui serait habité par des sons et des mélodies qui, comme des paysages sous l’effet de la chaleur, seraient déformées. Je crois avoir compris votre malaise, qui n’en est pas un en fin de compte, car je suis à cet instant dans le même état. Je ne plane pas, je suis bien rattaché au sol, mais ma tête elle a la chance de voir des choses que mes yeux ne peuvent plus voir. Je peux rester jusqu’à la fin de la lecture ? Cela ne vous dérange pas ? Merci pour ce partage. Silent Carnival, c’est cela ? Merci beaucoup. Il va de soit que vous ne me devez rien, je dois dire que je vous dois beaucoup.

Et toi lecteur, si tu finissais l’écoute du disque en me disant la même chose ? Prenons les paris d’un voyage interne magique et frissonnant.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.