> Critiques > Labelisés



Il est presque rageant de recevoir ce genre de disque tout juste après des vacances consacrées à la déambulation dans des forêts accrochées à la montagne ou des plaines quasi vierges où l’horizon s’appelle un sommet. Drifters, nouvel EP de She Owl (duo composé de Jolanda Moletta and Demian Endian) est en effet un possible compagnon sonore, quand le vent des hauteurs recouvre le bruit des rares animaux ou des oiseaux. Ce EP est un voyage, une invitation à la marche, à des instants de contemplation en introduction ou pendant un morceau.

Musicalement le disque n’est pas monolithique, mais il sait dessiner une ligne d’horizon simple, sans ligne de fractures trop nombreuses ; en témoigne « Glass » et sa richesse des orchestrations et des arrangements, comme un festin sonore (nous nous surprendrons à entendre des nuances chères à Tortoise) à la fin de ce périple qui tendait vers un ascétisme, une forme de sècheresse de confort, pour avancer sans être trop chargé.

Ce sont des guitares comme des virgules qui nous avaient accueillis (She Cries a River), non pas pour la respiration, mais pour se propulser, tel un trampoline sur lequel la voix de Jolanda Moletta fera merveille avec ce chant qui transpire la bravoure, l’envie d’en découdre ensemble dans un voyage loin du confort, sauf celui de la douce mélancolie.

Avec « War Within » la sensation de marche est indéniable. Le pas est marqué, il imprime le tempo. L’avancée ce fait avec plus d’aplomb, mais toujours sur un fil, car les chansons de She Owl tiennent sur un fil que le duo s’évertue à ne pas effiler ou distendre. Cette chanson est une chanson que l’on chante tout autant pour marquer un rythme que pour se donner de la force, le poitrail en avant.

« Before The Night » est en résonnance avec d’illustres chanteuses, une chanson comme un appel aux retrouvailles que nous chanterions, le soleil se fondant dans un horizon lointain.

Drifters est un disque pour ceux qui déambulent en rêvant, ceux qui partent sans boussole ni GPS, avec l’intuition, les astres et les esprits comme guide à un voyage aussi initiatique qu’empreint d’un désir de le transformer en œuvre d’art.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.