> Critiques > Autoproduits


  • 2 mai 2020 /
    Jullian Angel
    “Like we Never Met Before” (Site)

    rédigé par gdo
    2 votes
      (10/10 - 2 votes) notez cet album


Sorti avant que nous basculions dans cette période inédite et pleine d’incertitudes, ce six titres de Jullian Angel est comme un de ces concerts à la maison qui fleurissent de partout depuis que la musique n’a plus le droit de s’écouter à plusieurs dans une même pièce. Pour cet set-list Jullian pioche dans son répertoire, et sans jouer le jeu du best of (il y a trois inédits), interprète six de ses compositions, dont deux publiées chez Another Record et Les Disques Normal. En plus de vingt minutes, c’est toute la mélancolie de ce lonewome cowboy lillois qui saute aux oreilles, la gravité comme la couleur évidente que cette voix (notre Matt Berninger d’ici) ne minore pas. Il y a quelque chose de terrible dans ces chansons, empruntes d’une charge émotionnelle évidente. Nous nous attachons à elles, de part une clarté dans l’écriture, des mélodies lumineuses, comme les lucioles dans la nuit de ces histoires. Se confronter à nouveau à un titre comme « Checking your soul » a quelque chose de profondément cathartique en cette période, nous replonger dans le passé pour nous noyer dans une émotion qui si elle ne nous soigne pas, submergera l’instant figé qui nous étouffe. A soutenir absolument.