> Critiques > Labelisés



Papa elle où la dynamite qui sortait de tes yeux sur les vidéos d’il y a 20 ans ? Tu l’as perdue ? Elle est en souffrance dans un bureau des objets trouvés, et tu penses que tes lunettes empêcheront de toutes les façons ces fusées que je vois sur cette VHS partir avec la même fulgurance ?

Et bien papa, toi qui me raconte souvent que les années 90’s étaient LES années qui resteront pour toi les meilleures (la vraie indépendance, la rencontre avec maman, la fin des études, le chômage, l’amour comme une sauvagerie) de ta vie (bon depuis ma naissance tu vois les choses autrement) je te présente un disque sur lequel tu es passé je pense, du haut de mes 5 ans, complètement à côté. Alors que tu veux te faire passer pour jeune en défendant Fauve, tu as oublié d’écouter un groupe qui pourtant pourrait te donner un vrai coup de jeune, un retour vers ton passé, quand tu aimais les rouflaquettes, quand tu t’habillais super cool (bon quoique j’ai quand même le papa le plus cool de l’école, venir me chercher avec un t shirt de Wallace et Gromit cela fait son effet auprès de mes copains et copines), quand tu prenais Supergrass comme nous prenons un fruit juteux l’été sans nous soucier du jus sur nos habits. Quand tu essayais d’être aussi cool que Malkmus (c’est maman qui me l’a dit) mais que bon déjà tu étais blond, et qu’en plus, c’est pas te faire injure mais l’américain moi je le trouve mimi, toi tu es mon papa.

Donc papa penses à écouter Mother Of Two, ils sont parisiens, ils ont fait la première partie des Pixies (bon je sais que tu es comme cocu avec les amerloques comme tu me disais) et ça le fait grave. C’est aussi pétillant que Supergrass, aussi cool que Pavement et cela me donne une envie mettre de la dynamite partout. Ta fille de presque 5 ans qui est aux commandes de ton webzine.




 autres albums


 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.