> Critiques > Labelisés



Si les enfants ont souvent peur du loup, encore que les nouveaux monstres sont plus politiques, les grands dont je fait parti semblent plus retord à la vision d’un corbeau, et encore plus quand celui ci nous survole avec pas mal de ses congénères.

Si ce survol se fait sous un ciel menaçant, un ciel gris où le bleu a définitivement demandé asile dans les yeux d’une nymphe improbable et impalpable, la crainte futile se transforme en peur représentée par des gouttes de sueurs perlant sur le front.

La plongé dans l’univers de The Shape n’est donc pas une partie de plaisir, une avancée vers la sérénité. Jouant du blues avec une apesanteur lourde et épaisse, The Shape est un nuage noir battant des ailes comme un corbeau fondant sur nous, sans qu’une issue puisse venir à notre secours. Si parfois l’attitude semble prendre le pas sur les compositions, et le noir devenir une facilité plus qu’une véritable nécessité, l’ensemble ne fait pas l’unanimité contre, car le groupe arrive, peut être involontairement à se détendre, à dégrossir le trait.

Avec ses guitares bavardes, The Shape semble vouloir nous attraper dans ses cordes, et il y parviendrait presque sur le moins ombrageux « Ancient Woman » qui malheureusement nous perdra en route, n’allant pas au bout de ce qui pouvait devenir un slow imparable, même si je sais que les slow ne se dansent plus. « Ancient Woman » sera même le point de départ d’un triptyque plus abordable, avec toujours ce je ne sais quoi qui nous manquera. Le groupe s’aventurera presque dans des contrées plus pop comme avec « mind Mirror » endossant un costume pas forcement à sa taille.

C’est en nous quittant que le groupe chassera une partie de nos doutes, sur le poignant « Old Black River », comme si Nick Cave l’avait laissé sur le pas d’une forêt sans soleil.

Disque tout aussi bancal que faisant des offrandes avec des promesses, « Lonely Crowd » saura laisser une ombre suite à son survol.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.