> Critiques > La Clipothéque



Il y a des fantômes, il y a de la brume intime, les absences que même les lumières de la ville ne pourront combler. Stigman en frontman émérite, s’extirpe de la nuit, une guitare à la rage contenue à la main.

"Change your world (part I)" by Stigman from François Borgers on Vimeo.