> Critiques > Labelisés



Commencer une feuille de presse en vous déconseillant avec humour de ne pas la lire et de vous plonger directement dans le disque de Hello Bye bye est en soit une carotte qui nous fait avancer, certes en retard (les sorties de l’été sont les oubliées de l’année) mais avancer. En même temps nous connaissions déjà Hello Bye Bye. Nous avions croisé le chemin du groupe via "Let’s Live Happy Waiting For Our Dying Day" premier EP qui se clôturait par une reprise des Pixies qui en disait déjà long sur les capacités de félinité, cette façon de surprendre le cosmonaute en le chassant avec un arc et des flèches, ou de rendre sexy le professeur Victor Bergman dans Cosmos 1999. « Better Day » ce premier album est donc à déguster comme un plongeon dans l’inconnu, un trip sonore qui balaierait avec une œil affuté les trente dernières années d’une musique que l’on pouvait appeler pas comme les autres. Comme un précis de composition à l’usage des générations futures, ce « Better Day » rivalise seconde après seconde avec les zones d’inspiration, comptant en son sein autant de chansons imparables et madeleine de Proust qu’il en devient gênant de n’en parler que 6 mois après sa sortie. « One Track Mind » serait en tête des titres de l’année si le groupe arrivait des Etats Unis, et « Empty » serait une des couettes dans laquelle nous nous plongerions sans cesse pour y retrouver un réconfort sans le repos. « Better Day » est un disque monstre qui ne fait pas peur, qui n’intimide pas, mais qui impressionne tant il se débarrasse des liens qui paraissent évident à la première écoute. Un disque généreux qui semble vouloir partager ses chimères musicales dans un grand feu de joie électro rock, façon ridicule de donner un nom à un disque qui fait tout valser devant nos oreilles qui jubilent face à ce festin sonore, délicat avant tout, roboratif sans jamais nous conduire à la satiété, pour toujours y revenir. Hello Hello Hello.........




 autres albums


 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.