> Critiques > Autoproduits


  • 22 avril 2016 /
    Rusty Rope
    “EP” (Site)

    rédigé par gdo
    1 vote
      (10/10 - 1 vote) notez cet album


Derrière ce nom de Rusty Rope se cache Laurent Meunier, cheville ouvrière de Heartbeats et Ballast. Derrière ce nom ce cache un projet folk lumineux, dans lequel l’electro et l’ambient viennent coloriser une ambiance qui pourrait sortir des westerns de John Ford. Ces ambiances cinématographiques ne sont pas sans nous rappeler les travaux de Friends of dean Martinez, même si chez Rusty Rope les espaces couverts ne sont pas aussi grands, les plans-séquences pouvant même avoir comme unité de lieu une ville perdue. Les guitares sont belles, l’émotion est là, l’imaginaire se laisse prendre (une bénédiction que d’arpenter les pentes de The Holy Mountain) , il n’en faut pas plus pour attendre la suite de ce film musical qui sait débusquer les émotions dans le son. Vite la suite.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.