> Critiques > Labelisés



“Mais alors, quelle est ta technique secrète pour que, malgré tous ces bons ingrédients, le résultat soit quand même dégueulasse ?” Rien que pour entendre cette phrase, ce disque vaut la peine d’être écouté. Mais bien sûr, ce ne peut être le seul intérêt d’un hommage à l’omnichord. Car l’omnichord est un instrument majeur injustement oublié. Il est le fils de l’autoharp et du Casio VL-1, résultat d’une improbable mutation génétique lors de ce non moins probable accouplement, certainement lors d’une expérience menée par un groupe de scientifiques-musiculteurs-fous de chez Suzuki. Autant vous dire que l’omnichord en a sous le capo.

Mais que peut-on attendre de ce vieux synthé de la taille d’un jouet ? Tout dépend de la folie créatrice de l’artiste qui s’en sert. Et côté folie, pas de doute, on est servi avec cette cassette tirée à seulement 60 exemplaires, mais heureusement disponible en téléchargement sur la page bandcamp du label MonsterK7, initiateur de cette belle démarche de réhabilitation. Le seul fil rouge de ce disque est donc ce magnifique instrument, dont l’incroyable beauté physique (!) n’arrive pas à égaler les incroyables qualités sonores. Et ne voyez aucune ironie dans mon propos, je suis réellement amoureux de ce bijou. Certains titres vous plongeront dans des ambiances franchement eighties tandis que d’autres vous emmèneront dans des univers rétro-futuristes-disco-funk plus ou moins bancals, puisant leur inspiration dans la chanson de cabaret surréaliste galloise ou la fièvre tokyoïte, nous entraînant tour à tour dans un drôle de tango cheap ou une poursuite infernale de jeu vidéo 8-bit rayé. Vous l’aurez compris, ce disque n’est pas vraiment une de ces autoroutes électroniques dont les joueurs de clés USB savent nous abreuver pour mieux vendre du coca ou des voitures suréquipées. Tant mieux, car c’est dans ce genre d’aventures bizarres que notre cerveau peut trouver la porte du temps des rêves. Venez donc du côté déglingué de la force, on a des omnichords.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.