> Critiques



Ce duo habitué des compilations ADA tente et parvient à créer une passerelle entre rock et littérature, prenant la face rude des surfaces comme un espace de jeux sur lequel il vous sera agréable de vous frotter.

Pour l’occasion, c’est dans l’univers post Bauhaus de Love and Rockets que le duo a décidé de nous emmener.

Le titre quitte le chœur de la chorale pour un univers jazzy post apocalypse, comme si le Gainsbourg de You’re Under Arrest croisait le fer avec un bande de musiciens équipés pour une guerre des gangs fratricide, mais tendue.

Anciennes participations

Lufdbf.bandcamp.com