> Critiques



Je croyais qu’Helluvah avait participé à une demi-douzaine de compilations ADA, tant nous avons suivi et aimé sa musique, mais son unique apparition date du volume 36.

Je croyais que les Ramones seraient oubliés de ce Volume, tant l’histoire du groupe mérite un éclairage.

Je croyais avoir entendu tellement de mauvaises reprises des Ramones que je me disais que seules les mains lourdes se confrontaient à eux ; c’était sans compter sur Helluvah et son univers sachant lâcher du leste sans jamais desserrer la mâchoire.

Anciennes participations

http://www.helluvah.com