> Critiques > Labellisés



La musique de Brume Parole est littéraire, pour s’en convaincre il convient de prendre connaissance des notes rédigées dans le cadre de la parution de Présent particulier sur le label parisien La Souterraine : en un cut-up éclectique et riche de références, Thibaut Guillon, pose son chant engagé sur des plages électroniques à la fois référencées et moqueuses : l’époque se questionne, tant dans ses tics que ses claps.

Expérimente la vie en forêt équatoriale. Telle est l’injonction folle de Brume Parole, sur Poétique d’une détonation. De manière générale, tout au long des dix titres de Présent Particulier, Thibaut nous interpelle sur nos modes de vie, consuméristes et futiles, souvent subis – protocoles mis en abyme à travers une instrumentation volontairement basique et balisée. Les standards contre la standardisation. Les sons d’usine contre la production de masse. La brume parole contre la parole brumeuse.




 autres albums


 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.