> Critiques > Labelisés



Ancien partenaire des frères Adams dans Hood, alors qu’il était très jeune, John Clyde Evans, est désormais un Sikh, d’où son nouveau nom. Et d’où aussi sa nouvelle musique. " Moor Gragg Mist " est un disque singulier. Commençant par un assemblage de voix, comme une immense lamentation, une entrée en matière magnifique, troublante et surprenante, le toujours jeune homme semble prendre goût à mettre les doigts dans la prise. Le disque est un essai sur l’acoustique, sur la facilité de créer de belles choses sans avoir beaucoup de matériaux à sa disposition. Mais également quelques essais de collages musicaux, de samples, de larsens, de combinaison dont on ne pensait pas qu’elles puissent s’assembler avec tant de magie. Où comment faire passer un larsen, pour une magnifique symphonie. Un disque intéressant, assez original, prouvant qu’il y a encore des milliers de choses à faire, à dire et à écrire quand on est un hippie moderne. Prêtez juste une oreille curieuse. En vous remerciant.




 autres albums


 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.