> Critiques > Autoproduits


  • 16 novembre 2006 /
    Bamby & the dogs
    “Station service”

    rédigé par Will
    1 vote
      (3/10 - 1 vote) notez cet album


Quatuor parisien, Bamby & the dogs joue un rock assez basique, souvent inspiré, assez puissant, au chant féminin charmeur, parfois plus appuyé. Les guitares, incisives, donnent une coloration ouvertement rock à l’ensemble, aidées par une rythmique carrée. Et si le groupe n’invente rien, il recycle avec talent une musique certes éprouvée, peut-être usée jusqu’à la corde, mais qui, lorsque elle est bien jouée, dotée de nombreuses bonnes idées et interprétée avec fougue, réjouit l’auditeur au plus haut point et n’a pas son pareil pour mettre celui-ci dans un état second. C’est ce à quoi groupe parvient aisément sur ses titres…en Anglais, tel ce " Wanna hear you " qui ouvre l’album, " I feel all dazed " qui suit ou " You can believe " sur lequel Rima fait penser à Shirley Manson, entre autres exemples de réussites incontestables. Là ou le bât blesse, c’est quand le groupe se met en tête de chanter en français. Certes, il demeure rock, garde intactes sa rage et son énergie. Mais la langue de Molière, si elle est acceptable, sonne fade par rapport à l’anglais qui semble couler naturellement et se montre parfaitement adapté à ce rock’n’roll des familles. Heureusement, sur la globalité, la qualité l’emporte sur la déception et Bamby and the dogs montre sans conteste un potentiel largement exploitable. Et comme pour me faire mentir, on a droit à un excellentissime reprise de " C’est la ouate " de Caroline Loeb, aux riffs acérés, qui, outre le faut qu’elle nous replonge en pleine époque 80’s, donne une seconde vie à un titre qui, allez, avouons-le, a bercé no jeunes années. On se dit alors que cette formation, si elle amène quelque chose de novateur à son rock sans surprises mais de belle facture, privilégie l’anglais et trouve son identité personnelle, se dégagera de la meute et du nombre des groupes français engagés dans ce créneau. Alors, Bamby and the dogs prendra légitimement sa place dans le peloton de tête des groupes hexagonaux. Il possède le potentiel pour y parvenir, encourageons-le donc en ce sens et attendons la suite des évènements, tout en se passant la plupart des titres ce cet album à volume élevé. A suivre .




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.