> Critiques > Autoproduits


  • 16 novembre 2006 /
    Czar
    “depth or intensity”

    rédigé par gdo
    1 vote
      (9/10 - 1 vote) notez cet album


On avait donné la moyenne à la précédente démo de Czar, trouvant en ce groupe une habitude à rester droit dans leurs bottes. Sans attendre la suite avec impatience, nous pouvions légitimement voir en ce groupe une suite intéressante, une avancée. Le morceau inaugural (qui s’avérera être l’arbre cachant la forêt) jouera dans une autre dimension. Le lyrisme arrivant à survivre au milieu d’éléments en furies, faisant jaillir la force de la lumière dans un chant dévasté par les explosions. Mais Czar a peut trop (tout ?) mis dans ce titre, comme on lâcherait toute son adrénaline avant de monter sur scène et que plus rien ne pourrait nous tenir debout. S’engluant dans un rock progressif qui frôle le grand guignol et certains affects des RHCP, Czar retrouve à de rares moments la flamme inaugurale. Derrière la surpuissance le groupe fait pousser des fleurs fragiles qui ne peuvent s’affirmer sous une pluie naturelle humide et non une pluie de feu de fureur. Hereditarily nous prouve que le groupe à un potentiel énorme (on est au-dessus de la moyenne) reste pour lui de s’éloigner d’un champs de bataille trop petit pour lui. A mort la furie.




 autres albums


 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.