> Critiques > Labelisés



Qu’il est beau ce vieux continent européen ! Qu’il est endurant ce territoire sans frontières qui toujours a su se relever !!!

Qu’elles sont belles ces terres qui ont vécu deux guerres, la Shoah, les flux de population, les crises économiques et la chute des idéaux !!!

Qu’elle est inventive cette belle idée qu’est l’Europe !!!

Qu’elle est créative dans ses diversités, capable de créer une grammaire Pop sur la terre d’Albion, de jouer avec les mots en France, de s’ébrouer avec la sensualité de la langue italienne, de transcender la seule misère ensoleillée d’un Federico Garcia Lorca en Espagne, de faire taire les volcans en Islande, de concasser l’industrie en Allemagne.

L’Europe a toujours su se réinventer par des échanges avec d’autres continents, L’Afrique, l’Asie...

Piers Faccini est de ceux-là qui se réclament d’une certaine chanson qui va chercher dans des puits aux eaux variées, dans ces eaux entre chien et loup... De ces musiques hybrides qui doivent autant au trés cité Nick Drake ou John Martyn qu’aux sonorités noires africaines.

Il est de ces auteurs dont la seule démarche semble être la quête d’un Espéranto musical universel et accessible à tous.

Pour preuve un "Reste La Marée" francophone ou "Il Cammino" dans la langue de Dante.

"Between Dogs And Wolves" fait des allers-retours de globe trotter, de routard trépidant entre les continents, comme des lignes de fuite, des confusions dans les espaces temps comme ce piano étrange dans "Black Rose" comme l’écho rêvé d’une Kora, comme la parade douce d’une chanson de geste galante.

"Bucolique" sera le premier mot qui vous viendra à l’oreille à l’écoute du cinquième album de l’anglais d’origine italienne (Faut suivre, messieurs, dames...) avec ce "Broken Mirror" proche des travaux de Fairport Convention.

C’est beau un pays comme l’Angleterre qui nous pond des artistes et des albums comme "Palindrome Hunches" de Neil Halstead (Ex Slowdive/Mojave 3 mais est-ce vraiment nécessaire de le présenter) auquel vous penserez beaucoup sur "Missing Words" avec sa tristesse lumineuse. Ces cordes, ces tonalités africaines sur "Wide Shut Eyes" ou "Feather Light" avec ces lumières qui consument, ces fuites qui enflamment.

"You ’re the unbroken and the unspoken name upon my tongue, the unregrettable and the unforgettable"

"Reste La Marée" vous conduira inéluctablement vers le chemin des bords de dunes désertes et froides de ce début d’automne et vers la répétition monotone des vagues qui viennent mourir sur le sable... Cette rosée-là vous bouleversera... Vous parviendrez à reconstituer le puzzle aux pièces infinies, ce puzzle, patchwork indistinct que vous formez. "Pieces Of Ourselves’ vous guidera dans cette reconstitution de vous-mêmes. Avec "Girl In The Corner", Piers Faccini chasse sur les terres du trop sous-estimé Ed Harcourt, trop doué pour être aussi discret. Le temps part en promenade dans cet instant figé du presque départ avec ce "Il Cammino" serein où vous vous abandonnez dans les yeux azurs de l’autre qui vous accompagne de sa voix profonde. "Like Water Like Stone" c’est comme mille ondes sur l’eau limpide, comme mille indices de vies disparues,comme ces étoiles aux lumières mortes...

Piers Faccini creuse depuis plusieurs années un seul et même sillon, celui d’une musique sereine, affranchie de toute velléité de frontière. Cet album n’est pas différent des autres. Il est juste plus juste, plus beau encore que les autres. Je ne peux que vous conseiller le complément luxueux "Songs I Love", bel objet disponible sur tout le tout frais label crée par Piers Faccini himself où l’artiste reprend différents artistes de Leonard Cohen à Neil Young pour ne citer qu’eux, le tout accompagné d’un beau livre de textes et de dessins du même Piers Faccini décidément très créatif. Rejoignons les terres d’entre chien et loup et perdons nous dans les brumes agréables, les landes incarnées, les vagues chaudes, les feux chantant sur les collines avec Piers Faccini comme porte-voix de notre regard sur la ligne d’horizon.

www.piersfaccini.com/‎




 autres albums


 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales