> Critiques > Labelisés



Bon ben il est bien parti pour nous sortir après chaque album un disque de morceaux laissés pour compte. Par contre autant le dire de suite " Seven Swans " était un brin plus sympa quand même, peut être plus homogène. Bon déjà on va passer sur les trois versions de la chanson " Chicago " déclinée à toute les sauces, jolie, marrante, ou rawk n rall, mais pas franchement fraîches. Le reste du disque est quand assez ahurissant de facilité, de maîtrise, de beauté. Quelques morceaux un peu discutables, mais sur 21 on ne peut avoir que du bon. Le résultat est à la hauteur du bonhomme, enchaînant ces morceaux dont il a le secret, forts d’une instrumentation riche, de voix sublimes, alliant sa joie de vivre et une envie permanente d’essayer de nouvelles choses. Deux magnifiques instrumentaux " Vivian " et " Kaskakia River ", un piano qu’on croirait sorti de chez Antony " Tornado ". Si le disque peut avoir un défaut c’est principalement sur sa longueur, peut être un peu trop long, on a du mal à se concentrer sur tous les morceaux. Les meilleurs morceaux restent les instrumentaux, réellement surprenant et terrifiant de beauté. Si vous êtes fan de Sufjan rien à dire, je ne vous apprendrai rien, pour les autres imaginaient que pour un seul disque il a enregistré, en tout, 45 chef d’œuvre. Ce type est impressionnant. En vous remerciant.