> Critiques > Labelisés



J’ai découvert The twilight sad en défrichant la pré-sélection du volume 37 des compilations ADA. Si le titre en question ne s’est (malheureusement) pas retrouvé dans la sélection finale, j’aurai tout de même eu le bonheur d’entendre parler pour la première fois de ce groupe à l’accent rugueux des landes écossaises. J’ai donc pris le temps d’aller écouter leurs précédentes sorties et de me renseigner sur leur compte.

Depuis leur premier album, Fourteen Autumns & Fifteen Winters paru en 2007, la bande emmenée par la voix de James Alexander Graham a eu un parcours sans faute où chaque nouvelle livraison a reçu un accueil chaleureux de la critique, sans pour autant remporter le franc succès qu’ils mériteraient. Si leur discographie et leurs prestations scéniques (il y a un chouette live de 30 minutes sur youtube) mélangent avec bonheur la douceur presque déprimante d’une musique folk métaphorique et la puissance industrielle d’un rock bruyant, le disque que nous intéresse aujourd’hui ne retient qu’une des deux faces de cette pièce.

En effet, The twilight sad s’y retrouve réduit à sa plus simple expression : une voix et une guitare. Une très belle guitare et voix magnifique, profonde et douce qui sait nous faire vibrer quand elle s’emporte. Ainsi revisités, les morceaux se découvrent sous un nouveau jour, gagnent en sincérité mais perdent peut-être un peu en relief. Si la voix, ses somptueuses inflexions et l’accent ressortent avec une force encore plus impressionnante, le bruit (je me permets de parler de bruit car c’est ainsi qu’ils qualifient eux-mêmes leur musique : de la folk avec des couches de bruit) qui apporte habituellement une forme d’énergie salvatrice à des compositions souvent déprimantes, ce bruit pourra manquer à certains qui trouveront alors l’atmosphère un peu lourde. J’y ai vu une poésie sombre dont l’éclat m’a conquis, peut-être parce que la beauté de l’Ecosse me touche particulièrement.

Originellement vendu en tournée uniquement et contenant alors seulement cinq titres, c’est une version agrémentées de quatre pistes que vous découvrirez ici. Neuf chansons qui raviront les fans et les amateurs de folk music à écouter les yeux fermés enroulé dans une couverture alors que le vent et la pluie battent les carreaux.




 autres albums


 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.