> Critiques > Labelisés



Dans la série je ne sais pas pourquoi je vous aime, mais je vous aime, messieurs de Twin Peaks soyez les bienvenues au panthéon des albums qui vont me suivre sans trop savoir pourquoi, sans autre raison que le bonheur d’écouter vos chansons qui semblent être autant de la même famille qu’il y a de lien entre Donald Trump et un moine Bouddhiste. Dans ce panthéon disparate il y a pas mal de groupes anglais, comme les The Adventure Babies, et des groupes US, pile laquelle vous allez trôner rapidement.

C’est assez dingue de voir comment votre musique vous ressemble physiquement, un lien évident avec une forme de lâché prise, de sourire aux lèvres car il sera bien temps le jour du trépas de faire la tronche, de couleurs vives sans en rajouter des caisses pour passer pour un groupe de cosmonautes. Un genre de look à la Pavement, mais un Pavement qui au moment de s’harnacher de ses instruments de musique suivrait un brass band communal, illustrerait en live une bagarre de chiens ou la bataille d’un riverain avec un arroseur automatique défaillant. Dans un grand foutoir mélodique, vous y parlez d’amour contrarié avec les filles et de votre amour contrarié mais tellement beau avec la musique. Partout, dans n’importe quelle circonstance vous êtes capables d’insérer de la pure country dans un rock furibard, tellement étonnant que vous êtes capables de nous faire chialer en reprenant l’intégrale de Nick Drake en prenant la voix d’un personnage de South Park (vous devriez essayer). Il y a dans « Down in Heaven » beaucoup (trop) d’idées que vous semblez coller, agglomérer, y mettant comme agrégats une décontraction qui est certainement le ferment de l’amour que je porte à votre disque. Je sais donc enfin pourquoi je vous aime….vous êtes cool, et un disque avec des mecs cool en ces temps où des mecs pas cool nous brisent la vie, et bien ce n’est pas à prendre à la légère, c’est à adopter et à garder, une forme de paradis sur terre. Une histoire vraie.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.