> Critiques > Labelisés



Jeff Carter, Steve Pathe et sa sœur Samantha se sont rencontrés, pour faire simple, à New York, après le passage de l’ouragan Sandy (qui a détruit la maison de Jeff). Le genre de mythologie qui vous pose un groupe. Pourtant, si les basses sont lourdes, rien n’évoque l’ouragan dans cet EP. Et c’est peut-être par là qu’il faut chercher le point de départ de ce disque, dans ce paradoxe.

Dans la puissance des percussions synthétiques, la douceur des voix, justes murmurées, à peine présentes, dans les guitares toujours sur le fil, au bord de la saturation (“Drift”  !), et bien sûr dans les synthés qui soufflent le chaud et le froid. Une sorte de voie du milieu entre la cold et la new wave ? Pourquoi pas, mais il serait injuste de réduire Sandy à ces références, car les New-Yorkais sont bien un groupe d’aujourd’hui, reflet d’une époque qui a érigé le recyclage en art et fait de cette nécessité une véritable forme d’expression. Ils s’approprient donc ce son qui donne envie de s’évader sans cacher sa tristesse, de bouger la tête en fermant les yeux sans forcément danser comme des fous.

On se sent plongé dans cet entre-deux jusqu’au dernier moment, cet instant où tout peut basculer, cet instant ou la joie de partir finit par l’emporter. Oui, je spoile la fin du disque, mais c’est pour la bonne cause car “Born broken”, qui clôture le disque, vous fera danser de mélancolie, un vrai carton.

Le trio maîtrise son sujet et nous livre six titres parfaitement équilibrés, taillés pour rentrer dans l’automne en prolongeant ces douces soirées d’été qui nous donnent la force d’affronter l’hiver. Le disque du moment donc.

C’est à l’excellent label Monopsone que l’on doit le plaisir d’écouter cet EP, et il est toujours bon de saluer le travail d’un label qui s’investit, innove (comme avec la série Microcircuit) et continue à nous offrir d’excellents disques ! Merci à eux.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.