> Spéciales



Dernier bilan avant l’Apocalypse, pas celle des mayas, celle de ADA . Pour la dernière fois je vous fait le coup de la fin, car il est clairement temps de boucler la boucle, de ranger les carnets à spirale, de ressortir les vieilleries et de lâcher cette actualité souterraine. Outre un désintérêt notoire qui décourage, l’accumulation de pépins, de problème de santé, de découragement, de désappointement de ne pas tenir les engagements, font qu’il vraiment dire au revoir…mais pas tout de suite. Il y aura bien le tribute pavement, et peut être un ultime volume avec pourquoi pas des inédits, des titres spéciaux à vous de voir, pour le coup ce dernier volume pourra dépasser les 80 minutes réglementaires, si vous souhaitez y participer contactez moi

Mais donc voici mon bilan de l’année, comme une belle histoire d’ailleurs, celle de retrouver deux labels qui m’auront contacté au démarrage, et qui trust les premières places. Le risque d’y retrouver deux disques récents qui dont à la fois un risque fort de l’emballement, mais qui dénote d’une envie de garder la pulsion comme moteur quasi unique de cette envie de jouer les passeurs. Ensuite des valeurs sures, comme ces menteurs qui donnent un sens au mot œuvre, comme celui ci est galvaudé par l’immédiate, nouvelle déesse des zappeurs anxiogène. Il y aura du muscle, un muscle qui veut jouer sur les ruines d’un monde moderne qui accélère sa propre perte, perversion de la culture virtuelle et des vies multiples. On y retrouvera un machine à tube qui pourrait être facilement en tête comme miou miou un soir de césar. On y retrouvera donc le bilan d’un futur ex serviteur de la cause alternative.

PS : depuis cet article une équipe a vue le jour pour qu’ADA vive. Merci à eux.

1. Angil And The Hiddentracks – Now

2. Django Django – Django Django

3. Yeti Lane – The Echo Show

4. Motorama - Calendar

5. Liars – WixiW

6. Mein Sohn William - Mein Sohn William

7. Bela - “Ghostwriting

8. Godspeed You ! Black Emperor - Alleujah ! Don’t Bend Ascend

9. Sons Of Frida, Rome Buyce Night - Orchestra

10. Appaloosa - The Worst Of Saturday Night

11. Electric Electric – Discipline

12. Willo - Lock-in

13. La Terre Tremble !!! – Salvage Blues

14. Jérôme Miniere – Le Vrai Le Faux

15. Thomas Belhom - Rocephine

16. Dominique A – Vers Les Lueurs

17. Fordamage – Volta Desviada

18. Papier Tigre – Recreation

19. Wedding Present - Valentine

20. The xx - Coexist

Bonus : Michniak - Pour Qui Sonne le Tilt (arrivé, écouté, aimé, époustouflé.....grand disque)

Artistes Bilan 2012 De Gérald de Oliveira





 chroniques


pas d'autres chroniques du même artiste.

 interviews