> Critiques > Labelisés



Souriez vous n’êtes pas filmé. C’est certainement la phrase qui doit trôner sur une plaque en bois à l’entrée de chez Joe Pernice. L’homme qui ce cache entre autre derrière Scud Mountain Boys ou Pernice Brothers a cette faculté à ne pas se montrer à visage découvert, sans la vulgarité publicitaire de se mettre un casque sur la tête. Non, Joe Penice se cache derrière le nom de ses groupes de ses projets, laissant juste apparaître ce don pour la mélodie qui ne vous sortira jamais de la tête, et vous mettre du baume au cœur.

Alors quand celui ci s’adjoint les services de Mike Belitsky à la batterie et surtout ceux de Norman Blake on frise la perfection. L’ex Teenage Fanclub que l’on n’a pas entendu depuis plus de 4 ans, se livre avec Joe Pernice à une démonstration aucunement ostensible de construction pop parfaite, de ces chansons qui vont vous rester car elles savent prendre à bras le corps la douceur de la vie, le bonheur quand même d’être ici.

« Into The Lime » n’est pas un disque acidulé, en aucunement sucré, c’est peut être LE disque que REM a oublié d’enregistrer pour rester encore de notre monde. Dix titres que trois amis auraient enregistrés avec un plaisir qui transpire tout au long de ces dix titres, qui cultivent un jardin qui lui ne sera pas secret, pas comme Joe Pernice. Le bonheur des retrouvailles avec des artisans d’art, des poètes musicaux.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.