> Critiques > Labelisés



L’ancienne travailleuse de l’ombre nous revient avec un EP 4 titres de facture très (trop ?) classique. Plutôt rentre dedans, Teresa se montre très convaincante quand elle se love sur une basse ronde le temps de la chanson titre "I Need You Know" ou sur "Half a Bubble" qui tente de se promener sur un chemin menant à Twin Peaks. Elle l’est moins quand elle semble forcer le côté rock sur les deux premiers titres, courant après une musique datée. « I’m a Lover » frise le rejet, comme si Courtney Love tentait un retour avec un groupe de seconds couteaux, tandis que sur « Little Angel » elle se brule les ailes, ses génuflexions vocales nous laissant presque mal à l’aise.

A demi réussi, ce nouvel EP de Teresa montre que le chemin qu’elle semble pointer du doigt est celui sur lequel elle évite les convulsions chaotiques pour un revêtement plus souple, plus rond. A elle de prendre la bonne route




 autres albums


 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.