> Actualité



Je vous livre quelques albums que j’ai adoré découvrir et écouter cette année, en vrac, sans intention de classement. Il y en a eu d’autres, magnifiques, que je ne cite pas ici par oubli, par manque de temps, mais qui l’auraient mérité amplement.

J’en profite pour vous souhaiter de bonnes fêtes et une année 2017 pleine de musiques et de rêves.

NO&RD (S/T)

Magnifique duo d’Olivier Mellano et Régïs Boulard, sorti en numérique uniquement, et qui mérite que l’on s’y attarde. J’en avais dis quelques mots sur ADA ici :

http://www.adecouvrirabsolument.com/spip.php?article6556.

J’attends avec impatience de les voir en concert en 2017 !

TvB (Knights of Something)

http://www.adecouvrirabsolument.com/spip.php?article6726

Rahlalala chacun des albums de Troy von Balthazar est une merveille de beauté. Il créé un univers où j’aime à me perdre, où la tristesse se soigne à coup de douceur.

Tue-Loup (Ramo)

http://www.adecouvrirabsolument.com/spip.php?article6509

Je n’ai découvert ce groupe que cette année (hum, oui, je sais...) mais je me suis rattrapée en les voyant sur 3 concerts depuis. Leur nouvel album est plein de pépites, mélodieuses et chaleureuses (mmmhhh, "In Vivo")

PJ Harvey - (The Hope Six Demolition Project)

http://www.adecouvrirabsolument.com/spip.php?article6625

Le "Dry" de la reine PJ Harvey m’avait ouvert en son temps à un autre univers, une liberté musicale, une émotion à fleur de peau, rêche, vraie. Je la suis depuis lors et elle se réinvente à chaque fois. Avec ce nouvel album, c’est une nouvelle histoire qu’elle raconte, moins rock mais toujours intense.

Nada Surf (you know who you are)

Nada Surf est un de mes groupes préférés, qui distille une musique pleine d’ondes positives et d’énergie. Le nouvel album reste dans cette lignée et c’est toujours un plaisir de les voir en concert, une bouffée de bonheur !

Françoiz Breut (Zoo)

Alors là, merveille de sensualité à l’horizon. Aussi bien en live que sur l’album d’ailleurs !

ARM/TEPR (Psaumes)

ARM a laissé de coté son pseudo Psykick Lyrikah, s’est réinventé et acoquiné avec TEPR pour un bel album rap.

Terres Neuves ReVisions - projet initié par Jérôme Sevrette

http://www.adecouvrirabsolument.com/spip.php?article6626

C’est un objet magnifique qui regroupe des photos de Jérôme Sevrette, des textes et 2cds de titres inédits. Quelques noms pour vous faire monter l’eau à la bouche :

Pour les textes : Arnaud Le Gouëfflec, David Jacob, Éric Scatton-Tessier

Pour la musique, 30 titres dont Lou, A singer must die, Tue-Loup, Filip Chretien, Renaud Gabriel Pion, Olivier Mellano, Colin Chloé, parmi tant d’autres artistes prestigieux.

Agnès Obel (Citizen of glass)

Je n’ai toujours pas eu l’occasion de la voir en concert, mais sa musique sonne en mon cœur, comme une évidence.

Radiohead (A moon shaped pool)

Toujours imparable, la musique de Radiohead atteint des sommets qui me laissent rêveuse.

Suuns (Hold/Still)

Une belle claque en live, qui m’a permis de mieux appréhender l’album.

Michel Cloup duo (Ici et là-bas)

http://www.adecouvrirabsolument.com/spip.php?article6599

C’est sur scène que sa musique prend toute sa dimension. Je retourne à l’album pour me rappeler ces moments forts.

Pascal Bouaziz (Haïkus)

http://www.adecouvrirabsolument.com/spip.php?article6684

Bruit Noir m’avait conquise, les haïkus de Pascal Bouaziz m’ont charmée. On y croise avec plaisir la voix de "Lou".

Don Nino (the keyboard songs)

Je l’avais découvert en concert sur la tournée du précédent album, et je prends autant de plaisir à l’écoute de ses nouvelles chansons.

Jambinai (A Héritage)

Leur concert dans un festival l’été passé m’avait scotché. Leur musique se base sur des instruments coréens traditionnels détournés pour une musique actuelle.

Marc Sens - Olivier Mellano (Phobies)

Encore un des nombreux projets dans lequel trempe Olivier Mellano, mon pourvoyeur de découvertes préféré. J’ai parfois du mal à suivre tellement il y en a, mais ça vaut toujours le coup. Cet album, sorti en numérique uniquement, vous procure de délicieuses sueurs froides. Les atmosphères tendues des guitares ne dépareraient pas le plus tourmenté des enfers.

Miossec (Mamifères)

J’ai eu un peu de mal au départ avec les arrangements d’accordéons, mais le voir deux fois en concert cette année m’a permis de mieux apprécier ce nouvel album et d’y revenir avec plaisir.

Renaud Gabriel Pion (NY Sketches)

Un album d’une grande douceur, pour une musique délicate et délicieuse.

Zato (black is the light)

De la folk indie à fleur de peau. Jetez un oeil par ici : http://zato.fr.

Woven Hand (Star Treatment)

Bien plus que de la ’country alternative’, c’est indescriptible, cela se vit.

C. Duncan (The midnight sun)

Merci les Rockomotives qui m’ont permis de découvrir ce concentré de voix d’anges. Une douceur sucrée.





 en concert


 chroniques


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.